Africa

Un village marocain a attendu des jours pour obtenir de l’aide. Les résidents disent qu’il n’y a plus personne à sauver.

Seules quelques centaines de personnes vivaient dans le village de Tafeghaghte, au Maroc, avant le tremblement de terre. Alors que l’aide commençait à arriver, les habitants étaient aux prises avec un nombre effarant de morts et se demandaient comment ils allaient reconstruire leur vie.

Source link

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page