COMMUNAUTÉ

Une grève nationale paralyse les administrations publiques la semaine prochaine

Dans une escalade, la Confédération démocratique du travail a décidé de lancer une grève nationale dans la fonction publique, mardi 18 avril, pour protester contre l’ignorance de leurs dossiers de revendications.

Dans un communiqué, la Confédération a confirmé que des veillées de protestation seront organisées, le même jour, afin de faire respecter la mise en œuvre des engagements inclus dans l’accord du 30 avril 2022, auxquels s’ajoutent l’augmentation des salaires et la révision des les deux parties de l’impôt sur le revenu.

La Confédération a déclaré que ce programme en escalade venait exiger la création du nouveau diplôme et l’adoption d’un dialogue sectoriel qui débouche sur des résultats concrets, ainsi que pour affronter le plan de nuire aux acquis de la retraite.

La CNT a appelé tous les syndicalistes à continuer à se mobiliser pour faire des manifestations du 1er mai une station de contestation nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page